JEAN LEFEBVRE travaille pour vous - Ile-de-France

Historique

Comme tant d'autres après la première guerre mondiale, c'est la passion qui a poussé ce grand ingénieur des Ponts et Chaussée, Charles Lefebvre, vers le développement de techniques routières nouvelles. En 1938, il associe son fils Jean Lefebvre à l'expansion de la Compagnie Industrielle des Fillers qui en assurera la présidence au décès de son père en 1940.
La période de la libération est propice à la naissance de futurs grands groupes routiers. Les aérodromes de l'OTAN, puis les premiers grands chantiers autoroutiers ouvrent à l'entreprise « Jean Lefebvre » la voie d'une croissance rapide.

En 1971, l'entreprise adopte le régime du directoire et du conseil de surveillance, dont monsieur Jean Lefebvre prend lui-même la présidence. La fusion d'EJL avec Salviam Brun et Revêto, la prise de participation de GTM Entrepose, sont les évènements qui ont marqué la période 1970/1985.

Au sein  de Lyonnaise des Eaux-Dumez, devenu l'actionnaire principal, Jean Lefebvre se développe à l'export dans cette période 1990-2000 : Grande Bretagne, République tchèque, Canada, États-Unis, Chili, Espagne. En atteignant  la moitié de son activité hors du territoire français, EJL  prend véritablement une dimension internationale.

Le rapprochement VINCI-GTM en 2000 entraine la fusion entre Eurovia et l'Entreprise Jean Lefebvre. Au seuil du  XXIe siècle, émerge ainsi un nouveau « géant  de la route », leader sur le marché européen.

Ce nouvel ensemble, qui a repris le nom fédérateur d'Eurovia représente  25 % du chiffre d'affaires du groupe VINCI.